Bus à hydrogène : un voyage d'études à Pau

Les 8 et 9 février 2022, une délégation de représentants du SDE22 et de Saint-Brieuc Armor Agglomération s'est rendue à Pau pour un voyage d'études en lien avec la filière hydrogène (H2).

La Ville de Pau est la première collectivité en France à faire rouler des bus-tram - nommés Fébus - à l'hydrogène et à disposer d'une station de production/ distribution d'H2.

Sur le territoire de Saint-Brieuc Armor Agglomération, une station hydrogène est en projet sur la zone des Châtelets pour avitailler des bus du réseau TUB. La station sera également utilisée par des bennes à ordures ménagères et ouverte au public, notamment les transporteurs routiers.

Rouler à l'hydrogène, permet de réduire les émissions de CO2, améliorer la qualité de l'air en ville et valoriser la production d'énergie sur le territoire.

Sur l'agglomération briochine, cette filière H2 pourrait également permettre le développement d'un écosystème pouvant structurer de l'emploi, de la formation et bénéficier au développement économique local...


En savoir plus sur le projet Fébus

Le projet Fébus est entré en service en septembre 2019, à Pau. Cette ligne s’étend sur 6 km parcourus en moins de 18 minutes. Sa station de recharge en hydrogène a été la première infrastructure de distribution d’hydrogène pour véhicules capable de procéder à du rechargement à la place : les bus sont branchés par le chauffeur le soir et ce dernier vient les récupérer remplis le lendemain matin, le tout automatiquement. Les bus sont dotés d'une autonomie de 250 à 350 km.

L’électricité nécessaire à la production d’hydrogène est issue des énergies renouvelables et sera à terme fournie à 100% par des panneaux solaires installés sur place pour une production 100% verte.